Led’s Chat « Un deal win win »

Agilité d’un côté, notoriété et expérience de l’autre, les grands groupes et les start-up gagnent à travailler de concert. Led’s Chat montre l’exemple avec ses dalles connectées.Led’s Chat

Sélectionnée parmi les 12 lauréats du Vinci Start up tour parmi 131 start-up auditionnées, Led’s Chat est à la croisée des chemins. Pour la start-up marseillaise qui produit des dalles leds connectées permettant de réaliser toutes sortes de scénarios lumineux, cette bonne nouvelle se traduit par un contrat de 6 mois visant à développer sa technologie.

« La convention d’accélération vient d’être signée » évoque Guillaume Bonello, l’un de ses fondateurs. « Cette opportunité rend possible le déploiement de notre produit dans toute l’infrastructure de Vinci ». Reste à s’adapter. Les grands groupes et les start-up ne sont pas dans les mêmes constantes de temps, le cycle de développement est plus long, la prise de décision davantage hiérarchisée. Mais à l’arrivée tout le monde s’y retrouve. « C’est l’assurance d’une plus grande visibilité, d’une notoriété renforcée pour nous et la possibilité d’une agilité dans l’innovation de leur côté » note Guillaume Bonello.

La start-up vient d’ailleurs de remporter le trophée d’argent de la Nuit du Commerce à Paris. Avec un jury constitué de grands patrons d’entreprises comme Carrefour, Ikea, Kiabi, Nature et Découvertes, la distinction pourrait porter ses fruits. Led’s Chat cible en effet l’aménagement des espaces de vente, les stands de salons professionnels et les lieux d’accueil du public.

L’idée forte de ces dalles commercialisées au mètre carré est de renouveler l’expérience client et d’attirer l’attention sur des écrans de promotion regardés dans seulement 2 % des cas. Avec un prototype achevé en juin dernier, Led’s Chat a également intégré l’accélérateur business d’Eurovia, vise l’industrialisation du produit et travaille sur une levée de fonds de 500 000 euros.