Geneviève Maillet - Accompagnement juridique

« La logique vertueuse de l’innovation doit être protégée par le droit  »

Bâtonnière en charge d’un incubateur juridique et experte chez Marseille Innovation, Geneviève Maillet fait de l’innovation une priorité. Elle contribue à apporter conseil et accompagnement aux jeunes entreprises innovantes.

« J’ai commencé à intervenir dès les débuts de Marseille Innovation alors dans l’attente du recrutement d’un juriste à temps plein. Mon rôle était de dresser un état de la situation juridique des entreprises présentes. Avec l’objectif pour chacune de faire une check liste des éléments indispensables afin ne pas rater leur décollage. Marseille, et plus généralement la Méditerranée, sont en pleine mutation aujourd’hui. C’est d’ailleurs par le câble numérique que passent les nouveaux échanges ce qui apporte un véritable renouveau avec des interactions moins visibles mais plus lointaines. Mon objectif a toujours été d’appliquer à cette structure innovante une ingénierie, une philosophie du droit de l’échange pour protéger les données, assurer les conditions d’achat et de vente. L’enjeu est d’accompagner chaque acteur dans son domaine. La logique vertueuse de l’innovation doit être protégée par le droit. Car pour être entrepreneur il faut être serein et en sécurité juridique, créer les conditions du développement technique et commercial. Ce premier avis n’empêche pas d’approfondir ensuite avec un autre conseil. De mon côté, je vois toutes les entreprises qui le souhaitent. En général, celles qui mettent en avant un produit spécifique font appel à mes services pour établir leur structure, leur statut et leur mode associatif. Il est, à ce titre, judicieux d’anticiper leur développement notamment lors de l’apport de nouveaux capitaux. Nous travaillons aussi sur les moyens de travailler avec les grands groupes tout en maintenant l’équilibre des pouvoirs. C’est en connaissant ses limites que l’on peut les dépasser. C’est dans cette optique que j’ai encouragé le jumelage du barreau de Marseille qui compte 1400 avocats avec celui de Californie qui en réunit 24 000. Nous sommes le seul barreau d’Europe à être engagé dans cette procédure et cela est très utile notamment pour les start-ups de Marseille Innovation qui partent au CES de Las Vegas ».

Geneviève Maillet, MI’Expert – Accompagnement juridique