Marseille Innovation

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Inscrivez vous à notre newsletter

Recevez toutes les actualités et les évènements directement sur votre boîte mail.

Marseille Innovation, acteur de croissance

Débusqueuse de talents, la pépinière a permis l’éclosion et le développement de plusieurs centaines de projets d’entreprises qui irriguent l’économie phocéenne.

Depuis sa création en 1997, Marseille Innovation a accompagné 222 entreprises dans les deux bâtiments gérés au coeur de clusters stratégiques : multimédia et audiovisuel au Pôle Média de la Belle de Mai, sciences de l’ingénieur à Château-Gombert.

Les pépinières y accueillent au total 50 entreprises dont elles accompagnent la croissance grâce à un réseau d’experts spécialisés dans chaque étape du développement. « En mutualisant à leur profit des savoir-faire de haut niveau dans des domaines clés, nous donnons toutes les chances aux entrepreneurs de réussir leur projet », commente Christian Rey, directeur général.

Résultat : huit entreprises sur dix – le double de la moyenne nationale – se développent au delà de leur cinquième anniversaire. En moyenne, ces champions créent 8 emplois en moins de trois ans, 20% parviennent même au double.

A l’image des meilleurs gestionnaires de capitaux à risque qui sélectionnent leur poulains avec soin, la pépinière fait aussi émerger des cracks de leur secteur, comme Provepharm devenu le principal fournisseur mondial de bleu de méthylène après avoir inventé un procédé de purification totalement inédit, Mailinblack pionnier est désormais leader des solutions anti-spams, ou Synprosis reconnu pour son savoir-faire unique dans la réalisation de vaccins synthétiques. L’entreprise qui entre dans la troisième phase clinique d’un remède au paludisme, est installée sur les 3000 m2 de l’ancienne usine Basf à Fuveau avec son laboratoire de recherche (10 personnes) et ses futures lignes de production.

Un modèle pour les créateurs accueillis dans l’abri anti-crise de Marseille Innovation. Plutôt jeunes mais mâtures (35 ans de moyenne d’âge), ils interviennent majoritairement dans les technologies Internet (comme iProtego, Simpliciweb), l’informatique (Phidias, Esphi, Lezard Visuel…), la production et la diffusion de contenus audiovisuels (Imed TV), les technologies interactives (Technooliq), la création numérique, les jeux et contenus multimédias (Indeegogames, Lucenacence…), les services (Ypsée, Coapte Groupe Santé, Seres Technologies…), la microélectronique (NFC Wave…), le e-commerce, sans oublier une dizaine de projets en optique/photonique qui rejoignent la pépinière de l’Hôtel Technoptic (IDMed, Chekupsolar, Carewave Shielding Technologies, XT Vision…). « Bref, résume Christian Rey, un large éventail des secteurs qui inventent le monde de demain ».

En 2011, une cinquantaine d’entreprises a été accueillie, pour moitié dans les sciences de l’ingénieur. Elles ont généré 10 millions d’euros de chiffre d’affaires et créé 200 emplois. Au total ces quinze dernières années, les sociétés toujours actives après être passées par Marseille Innovation ont réalisées plus de 60 millions d’euros d’activité en 2011, pour trois quarts sur le territoire de la Communauté Urbaine de Marseille Provence Métropole. Un tiers d’entre-elles sont adhérentes d’un pôle de compétitivité, « preuve, selon Christian Rey, d’une concentration rare de talents »

Plus d'actualités

Marseille Innovation – Le prêt d’honneur innovation by MI

Marseille Innovation lance son fonds d’innovation pour faciliter le démarrage des startup du territoire.

Lancement de son fonds pour financer ses pépites

La plus importante structure phocéenne d'accompagnement de start-up, Marseille Innovation, lance son propre fonds d'investissement pour financer les entreprises qu'elle héberge.

Marseille innovation va prêter 30 000 € à 24 porteurs de projets

Marseille Innovation fête ses 25 ans cette année. La structure d’accompagnement des start-up du territoire enfile une nouvelle identité graphique et lance son « Fonds d’Innovation by MI » d’une valeur totale de 720 000 euros.