Olivier Apicella

Diplômé de Kedge Business School en 2009, Olivier Apicella a fait une carrière internationale dans le shipping et la logistique en Afrique et en Asie. Devenu directeur commercial chez CMA-CGM au Vietnam/Cambodge, il quitte l’univers des multinationales et se lance dans sa passion en 2018: la photographie, notamment par drône. Après de superbes clichés édités notamment par National Geographic ou GEO, il rentre en France début 2020 et crée Intheair, avec 3 associés, avec l’idée initiale de mettre en relation des pilotes de drones et des entreprises, pour la captation d’images aériennes. Il est aujourd’hui CEO de cette startup. 
 

“Nous sommes entrés chez Marseille Innovation, après une petite phase d’incubation nécessaire pour formaliser notre projet. Nous avions alors besoin de passer à la vitesse supérieure pour développer notre POC (Proof Of Concept) et structurer notre offre. La réputation, les réseaux et la crédibilité de Marseille Innovation ont clairement été moteurs dans notre choix. Il y avait un gage de sérieux et une dimension d’innovation qui étaient très importants, sur les 4 campus. 

Immédiatement, nous avons été accompagnés par les startup managers et les experts, par exemple en Growth Hacking, Plateformes ou Branding. Ces accompagnements ont été fondamentaux : les équipes ont très vite saisi les enjeux et les questionnements, et nous ont permis d’effectuer un pivot beaucoup plus porteur. D’une “simple” plateforme de mise en relation, qui existait déjà plus ou moins, nous sommes passés sur une offre beaucoup plus complète : captation d’images par drône / traitement des données transmises par les images / conseil sur toute la chaîne de valeur. 
 

12 mois plus tard, l’accompagnement a évolué avec la maturité de notre activité. Nos besoins sont par exemple plus tournés vers les RH, l’accélération commerciale et les levées de fonds. Marseille Innovation nous aide en ce sens. 

Nous prévoyons de décupler notre CA en 2022, et doubler nos effectifs, pour construire une équipe opérationnelle aux compétences complémentaires.” 

Plus de témoignages