Onet s’implique chez Marseille Innovation

Fort de ses divers métiers et de sa volonté de stimuler l’innovation en interne, le groupe Onet développe sa stratégie en la matière et rejoint le Conseil d’administration de Marseille Innovation.

C’est l’un des plus grands groupes du territoire, Onet, compte près de 70 000 collaborateurs et affiche un CA de près de 2 milliards d’euros. Le groupe de services et ingénierie réunit de nombreux métiers et a pour mission de contribuer à créer des environnements plus sains, sûrs et fiables. Pour Sébastien Pillet, Directeur de la stratégie et de la transformation d’Onet, l’importance de l’Open innovation ne se dément pas.

« Nous avons souhaité être un acteur de l’innovation avec lequel il faut compter et nous rapprocher des différents écosystèmes et notamment celui des startup de la région marseillaise. C’est à ce titre que nous avons rejoint le CA de Marseille Innovation après une rencontre avec Laurence Olivier, directrice générale. Nous avons adhéré à sa proposition de puiser au sein de ses startup dont certaines interviennent clairement dans notre coeur de métier ».

D’ores et déjà, Onet en a repéré 5/ 6 dans les secteurs de la propreté et de la sécurité… « C’est un vrai vecteur d’ouverture. Dans ce cadre, il est important d’animer l’innovation au travers de partenaires startup, plus agiles que les grands groupes. C’est également essentiel pour la promotion du territoire, pour la ville et pour l’entreprise puisque l’innovation est une valeur clé que nous pouvons apporter à nos clients ». Et Sébastien Pillet de conclure, « il nous faut arriver à innover avec de la haute technologie, inventer de nouveaux services, faire évoluer les modes de travail, notamment avec le boom du télé-travail, pour aboutir à des environnements plus sains et productifs pour tout le monde ».

Sébastien Pillet - Onet

Partager cet article

Inscrivez vous à notre newsletter

Recevez toutes les actualités et les évènements directement sur votre boîte mail.

Plus d'actualités

Seawards : la cryo-séparation dans le dessalement d’eau de mer

Anciennement accompagnée par Marseille Innovation, Seawards créée par Hubert Montcoudiol et Hervé de Lanversin développe une nouvelle technologie, la cryo-séparation dans le dessalement d’eau de mer.

L’Union Maritime et Fluviale et Marseille Innovation font cause commune

Martin Féraud, président de la commission Innovation et Digital au sein de l’Union Maritime et Fluviale (UMF), expert et en charge de plusieurs entreprises dans les secteurs du transport et de la logistique, a été acteur du rapprochement avec Marseille Innovation.

SeADvance : Efface l’aléas de panne

DeepTech de l’industrie 4.0, SeADvance développe, depuis Marseille Innovation, une maintenance prédictive nouvelle génération. Les bénéficiaires ? Des assets industriels exploités sur les segments stratégiques des transports (aériens, maritimes, ferroviaires, routiers industriels), utilities, nucléaire, défense, spatial.