Paceim, une union de la Méditerranée à travers les entreprises innovantes

Le Programme d’aide à la création d’entreprises innovantes en Méditerranée (Paceim) accompagne sa troisième promotion. Basé à Marseille Innovation, c’est l’heure des bilans avant d’entamer une nouvelle phase. Principaux enseignements avec son animateur en chef, Rachid Alhiane.

« Ce n’est pas un hasard si le programme Paceim, qui recrute dans toute la France des porteurs de projets, est basé et piloté à Marseille. Nous avons à Marseille Innovation une tradition et une relation naturelle avec les pays du pourtour méditerranéen. » Rachid Alhiane, responsable de la veille stratégique et marketing au sein de Marseille Innovation, est chargé du programme au sein de l’accélérateur provençal. Lui-même d’origine marocaine, la Méditerranée, il a ça dans le sang. Un atout pour animer Paceim.

En effet, alors que la plupart des élus font de longs discours sur la façon de réguler les flux migratoires, en contribuant au développement des pays émergents, d’autres agissent et… produisent des résultats. 

Paceim s’adressent aux jeunes diplômés sur le territoire français d’origine marocaine, tunisienne, algérienne ou encore libanaise. La troisième promotion d’une trentaine de jeunes est en cours de formation. Une session d’accompagnement baptisée « Wincoom » s’est déroulée en novembre dernier à l’hôtel Technoptic situé sur le Technopôle de Château-Gombert à Marseille. 

Au programme, un séminaire intensif pour apprendre à pitcher, construire son business plan, manager l’innovation ou encore construire une équipe avec des experts et enseignants de grandes écoles.

Les jeunes intégrés à Paceim bénéficient non seulement d’un accompagnement mais aussi d’un financement à hauteur de 35 000 euros pour créer et lancer leur activité.

Des exemples d’entreprises créées avec Paceim :
> Maroc :
– RecVal Environnement : valorisation des déchets plastiques http://www.recval-environnement.com
– AB SEC : société de service spécialisée dans le domaine de la sécurité informatique 
http://www.absec.ma
> Tunisie :
– Vitalight Lab : Production industrielle de micro-algues pour usage para/pharmaceutique et nutraceutique.
– KB2I : entreprise spécialisée dans la mise en place de plateformes logicielles d’aide à la décision (Business Intelligence) destinées aux dirigeants des entreprises .
> Algérie:
– PLANTAbiotek : la société propose des bio-fertilisants à base de Champignons Mycorhizogènes à Arbuscules (CMA) et des services de conseil pour leurs applications dans la production végétale et l’agriculture durable.

Pour aller plus loin : > Plus d’infos sur PACEIM: http://paceim.ird.fr/

PACEIM

Partager cet article

Inscrivez vous à notre newsletter

Recevez toutes les actualités et les évènements directement sur votre boîte mail.

Plus d'actualités

Seawards : la cryo-séparation dans le dessalement d’eau de mer

Anciennement accompagnée par Marseille Innovation, Seawards créée par Hubert Montcoudiol et Hervé de Lanversin développe une nouvelle technologie, la cryo-séparation dans le dessalement d’eau de mer.

Onet s’implique chez Marseille Innovation

Fort de ses divers métiers et de sa volonté de stimuler l’innovation en interne, le groupe Onet développe sa stratégie en la matière et rejoint le Conseil d’administration de Marseille Innovation.

L’Union Maritime et Fluviale et Marseille Innovation font cause commune

Martin Féraud, président de la commission Innovation et Digital au sein de l’Union Maritime et Fluviale (UMF), expert et en charge de plusieurs entreprises dans les secteurs du transport et de la logistique, a été acteur du rapprochement avec Marseille Innovation.