Seawards : la cryo-séparation dans le dessalement d’eau de mer

Anciennement accompagnée par Marseille Innovation, Seawards créée par Hubert Montcoudiol et Hervé de Lanversin développe une nouvelle technologie, la cryo-séparation dans le dessalement d’eau de mer.

Elle contribue à la réindustrialisation à l’oeuvre sur les territoires. « C’est un travail de longue haleine, la startup industrielle reste un défi dans son développement du fait de la difficulté d’attirer des financements. L’industrie reste un secteur peu soutenu en raison d’un « go to market » beaucoup plus long que dans le domaine, très à la mode, du digital… Et à cela s’ajoutent des besoins de financements importants relevant de cette activité. Pour Seawards, les levées de fonds de la phase d’amorçage ont été réalisées exclusivement auprès d’investisseurs privés. Malgré une proposition technologique qui répond à une urgence mondiale, nous avons été confrontés à une absence de support des pouvoirs publics. Au delà de ces obstacles, les nouveaux développements du programme France 2030 commencent à voir poindre certaines évolutions positives pour la réindustrialisation française » assure Hubert Montcoudiol.

Seawards, la cryo-séparation dans le dessalement d’eau de mer

Partager cet article

Inscrivez vous à notre newsletter

Recevez toutes les actualités et les évènements directement sur votre boîte mail.

Plus d'actualités

Onet s’implique chez Marseille Innovation

Fort de ses divers métiers et de sa volonté de stimuler l’innovation en interne, le groupe Onet développe sa stratégie en la matière et rejoint le Conseil d’administration de Marseille Innovation.

L’Union Maritime et Fluviale et Marseille Innovation font cause commune

Martin Féraud, président de la commission Innovation et Digital au sein de l’Union Maritime et Fluviale (UMF), expert et en charge de plusieurs entreprises dans les secteurs du transport et de la logistique, a été acteur du rapprochement avec Marseille Innovation.

SeADvance : Efface l’aléas de panne

DeepTech de l’industrie 4.0, SeADvance développe, depuis Marseille Innovation, une maintenance prédictive nouvelle génération. Les bénéficiaires ? Des assets industriels exploités sur les segments stratégiques des transports (aériens, maritimes, ferroviaires, routiers industriels), utilities, nucléaire, défense, spatial.